comment j’étudie les langues

моя вступительная статья на французском. я далек от мысли, что мой перевод совершенен, однако, как говорится, чем богаты..

***

on me dit souvent, que je veux embrasser immense. se mettant à étudier 6 langues à la fois, je risque n’apprendre nul.

pourtant, qu’est-ce que ça veux dire ” apprendre une langue ” ? posséder en perfection ? mais qu’est-ce que ça veux dire ” en perfection ” ? comme si quelqu’un savait la langue, il y a des mots, qu’il ne connaît pas. non seulement des mots, mais des expressions, même des règles de grammaire. et ça a rapport même aux ” locuteurs natifs “. il s’ensuit qu’il est impossible de connaître une langue à cent pour cent. alors, si c’est ça, où est cette limite, derrière laquelle une personne ” connaît la langue ” et devant laquelle elle ” ne la connaît pas ” ?

je sais, que le mot ” bonjour ” signifie en français. je même sais, comment on l’écrit. est-ce qu’il signifie que je connais le français ? non ? et dix mots ? pas encore ? et mille ? et cinq mille ? je sais, que le mot japonais ” 日 ” signifie, je sais que cet hiéroglyphe signifie, comment on l’écrit et on le lit. je connais le japonais ? si je connais dix tel hiéroglyphes ? cent ? mille ?

est-ce que un étudiant d’une école japonaise connaît le japonais ? une question drôle ? pas du tout. un école d’enseignement général offre une connaissance élémentaire de deux mille hiéroglyphes – c’est assez pour lire un journal quotidien. mais certain sources comptent jusqu’à cinquante mille tel hiéroglyphes. est-ce qu’on peux dire après ça, qu’un habitant de tokyo qui a 18 ans connaît le japonais ?

alors, j’aime étudier les langues étrangères. j’adore ça ! et résultat ? un certain résultat sûrement dois être..

donc ma langue maternelle est le russe. je connais l’ukrainien pas mal du tout – je n’ai pas de problème le percevoir (je comprends la langue parlée et par écrit), quoique j’ai commencé l’oublier – je dois penser pour formuler une phrase souvent.

je connais l’anglais assez bien. je lis presque sans dictionnaire, et j’ai besoin de traduire un mot plus rarement. j’écris assez bien aussi. je le perçois à l’oreille plus mal. et le pire est la langue parlée – je formule des phrases trop longtemps, et souvent j’éprouve des difficultés à trouver un bon mot.

généralement c’est possible pour moi de perfectionner ces deux langues – le russe et l’anglais. ma famille est russe, mes parents sont russes, j’ai beaucoup des amis russes. l’anglais s’infiltre de toutes fentes, et aujourd’hui vous devez connaître l’anglais pour s’appeler assez intelligent.

mais je veux savoir plus. beaucoup plus. pourtant j’ai décidé se fixer sur 6 langues additionnelles: le français, l’italien, le japonais, le tchèque, l’espagnol et le portugais.

ça ce sont de qui je vais parler dans ce blog..

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s